Revue de presse

Hongkong rue dans les brancards chinois, avant la grève

Baroud d’honneur? Vent debout contre une loi qui permettra des extraditions vers la Chine continentale, les citoyens de Hongkong appellent de nouveau à la révolte demain. Mais les médias sont aussi pessimistes que les manifestants

Le «port aux parfums» compte tant de gratte-ciel, tant de smartphones et tant de résidents inquiets de la situation que les vidéos aériennes de la gigantesque manifestation de dimanche sont innombrables et spectaculaires dans les médias comme sur les réseaux sociaux: plus d’un million de personnes ont défilé, la plus importante manifestation de l’histoire de Hongkong, admire le site web Hongkongfreepress. «Par trente degrés, avec 80% d’humidité, et des files d’attente de plus de quatre heures pour prendre les transports en commun.»

«Le projet de loi sur l’extradition propose d’amender les lois existantes pour créer, pour la première fois, un accord d’extradition entre Hongkong et la Chine continentale. Cela permettrait à la Chine d’obtenir l’extradition de quiconque à Hongkong, quelle que soit sa nationalité, serait recherché en Chine pour de graves accusations», explique la HKFP. «Qu’il soit résident ou simplement en transit, que ce soit bien clair», insiste le journaliste un peu plus loin.