On en connaît qui en parlent encore avec des pétarades dans la voix. Dévoilée en 1968 au Salon de Tokyo, commercialisée en 1969, la Honda 750 Four est la moto qui a flanqué un coup de vieux à toute la production européenne. Dotée d'un moteur 4 cylindres, 4 temps, directement inspiré de la compétition, nantie d'un frein à disque d'origine (révolution malgré sa piètre efficacité), la «quatt'pattes» possède une tenue de route exceptionnelle qui permet de tirer parti de ses 67 CV et d'une vitesse maximale de 200 km/h. En plus, elle est fiable.

Avec cette machine construite durant dix ans, Honda d'abord, mais les Nippons en général tournent le dos à leur réputation de copieurs. Ils inventent la moto-plaisir, qu'on peut enfourcher en complet-cravate, sans clé à molette en poche. Confites dans leur tradition, les marques anglaises n'y résisteront pas (après bien des avatars, il ne reste que Triumph), mais une nouvelle clientèle découvre la moto. Finalement, toute une industrie en profitera.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.