Vous ne connaissez pas le Tchoukball? Parions que vous avez fini votre école obligatoire avant la fin des années 70! Tous les autres, s'ils ont fait l'école en Suisse romande, se sont mis une fois ou l'autre à lancer une balle sur un but élastique, un trampoline incliné, propulsant le projectile dans le camp adverse. Lorsque le Docteur Hermann Brandt publie en 1971 le résultat d'une dizaine d'années de recherches sur la médecine du sport, il espère créer la discipline de l'avenir. Dans Etude scientifique des sports d'équipe – Le Tchoukball, le sport de demain, le Genevois invente un mélange de pelote basque, de handball et de volley-ball, simplifie les règles et supprime toute forme d'agression corporelle, d'esprit de compétition et de mouvement dangereux. Obligeant au fair-play, empêchant l'orgueil ou le désir de revanche, ce «sport parfait» et harmonieux ne va guère séduire que l'école publique et quelques clubs locaux.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.