Les années 70 marquent en France le début d'une ère nouvelle de libéralisme et de progrès social, instaurée par un homme: Valéry Giscard d'Estaing, chantre de la «société libérale avancée». Plus jeune président de la République de l'histoire, dénigré durant la longue période de règne socialiste qui a suivi, Valéry Giscard d'Estaing a su dépasser les hystéries révolutionnaires de la fin des années 60 et la crise économique, pour instaurer une série de progrès fondamentaux et déterminants pour la France des années qui suivirent. On oublie souvent que le TGV, qu'il préfère au bruyant aérotrain, c'est lui. On oublie encore que la majorité à 18 ans, l'autorisation de l'avortement, le remboursement de la pilule contraceptive, la fin de la censure, l'extension de la Sécurité sociale aux non-salariés, le G7, c'est encore lui.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.