A la fin du XIXe siècle, les premières automobiles font leur apparition, et par voie de conséquence les premiers conducteurs. A cette époque, seules quelques notions de mécanique et un peu de bon sens étaient suffisants pour prendre la route et on ne parlait ni de permis de conduire, ni de contrôle technique.