Les fintech étaient supposées écraser les banques traditionnelles. C'est loin d'être le cas. Notre dossier spécial sur les technologies financières et l'intelligence artificielle.

Selon une étude du cabinet EY de novembre 2021, seulement 10 à 15% des entreprises ont réussi à industrialiser des solutions à base d’IA. Les succès concernent souvent le secteur bancaire et financier, et principalement l’automatisation des tâches de back-office. Dans la réalité, une majorité d’entreprises se limitent à des expérimentations, suivies la plupart du temps par des déconvenues. Cela s’explique par quatre facteurs principaux: le manque d’adhésion – la révolution technologique que sous-tend l’IA doit se faire avec les humains et non contre eux en les remplaçant –, le manque de financements, la qualité des données et la difficulté d’accès à des études permettant de comparer l’efficacité des technologies entre elles.