Afin de marquer ce début d’année en pleine crise globale, «Le Temps» a sollicité quelques personnalités en leur laissant page blanche pour exprimer leurs attentes.

Lire aussi: 

Si l’on devait caractériser en quelques mots l’année culturelle 2020, le choix des expressions serait à la fois multiple et simple: difficile, bouleversante, parfois désespérante. Car si chacun de nous – comme l’ensemble de la société – a été durement affecté par les conséquences de la lutte sanitaire, le monde culturel a été particulièrement touché.

Nous avons redécouvert, en étant privé de culture durant de longs mois, la place primordiale qu’elle occupe dans nos existences et dans notre société. Nous avons constaté à quel point une vie sans offre culturelle et sans participation du public est amoindrie, comme sans goût ni relief. Nous avons compris que la culture est beaucoup plus qu’un simple agrément dans notre vie. Elle en est l’essence.