Lors de son premier discours de politique étrangère prononcé en tant que président des Etats-Unis, Joe Biden a affiché une détermination sans faille à vouloir contrer la Chine. Les Etats-Unis doivent «être au rendez-vous face à l’avancée de l’autoritarisme, en particulier les ambitions croissantes de la Chine», a-t-il martelé. Si le président Biden n’a présenté aucun détail concret quant à la stratégie qu’il souhaitait mettre en œuvre, l’actualité de ce week-end lui offre une opportunité de passer directement de la parole aux actes.