Le temps des séries TV

Joël Dicker, Edward Hopper, «Twin Peaks»

Au bal des critiques sur France Inter, le roman du prodige genevois est mis sur le même pied que le peintre américain et la série de David Lynch et Mark Frost. Plutôt flatteur, finalement

On n’aurait pas pensé croiser la série créée en 1990 par David Lynch et Mark Frost durant un débat à propos de Joël Dicker. Dimanche dernier, le roman du jeune prodige genevois, La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, était au menu du rendez-vous des critiques sur France Inter. Durant cette édition du Masque et la Plume, le Prix Goncourt des lycéens a animé un débat jusqu’ici plus calme qu’à l’ordinaire. Face à ses collègues plutôt élogieux, Arnaud Viviant, de Transfuge, allume la mèche: «Il y a Hopper en couverture [du roman de Joël Dicker]. […] L’Amérique que Hopper dépeint est une Amérique totalement caricaturale, c’est celle de Twin Peaks» – ce qui entraîne une réaction immédiate: «C’était vachement bien, Twin Peaks». Le bougon enfonce le clou: «Non, c’est déjà un cliché, c’est du post-Hopper, du formalisme pur sur l’Amérique. […] Les gens sont envahis par une caricature, on est colonisé par l’imaginaire américain le plus cliché qui soit.»

Edward Hopper – célébré ces temps au Grand Palais à Paris (LT du 24.11.2012) –, puis Lynch et Frost: un bouquet de références hétéroclites. L’auteur genevois se sentira peut-être flatté par ces parallèles, pourtant pensés de manière négative par celui qui les formule. Au reste, le propos n’est pas faux: Twin Peaks tenait sans conteste d’un certain postmodernisme. Plus encore que le long métrage qui avait suivi, la série minait la narration conventionnelle, elle jouait sur des bribes d’imaginaire prises comme matière brute, malaxées au profit d’un projet – il ne fut pas le seul – destiné à bousculer la fiction TV. Même par un discours ravageur, ce dimanche, Le Masque et la Plume, institution qui se contente toujours de mentionner les séries en regard du cinéma, les a fait soudain entrer dans un paysage culturel général. Une date.

Publicité