«Des voitures orangées, des couloirs de métro poussiéreux, un horizon bouché et jaunâtre»: une fine couche de sable venue du Sahara s’est abattue dans la nuit de lundi à mardi sur Madrid et une bonne partie de l’Espagne, avant de remonter vers le nord et les Alpes, décrit l’Agence France-Presse. Traversant les Pyrénées, les poussières sont principalement passées mardi sur l’ouest de la France, où le phénomène a été particulièrement visible, par exemple à Bordeaux ou à La Rochelle selon Météo-France. Mais aussi dans les Pyrénées encore enneigées: