Si on oublie parfois que la Chine est dirigée par un Parti communiste, on ignore plus souvent que la Suisse a son Parti communiste. Le premier PCS avait certes été interdit durant la Deuxième Guerre mondiale, anticommunisme oblige. Un nouveau Parti communiste (suisse) a pourtant vu le jour au Tessin en 2007. C’est la section cantonale du Parti du travail qui avait alors renoué avec ce nom, dans une certaine indifférence il est vrai. Cela reste une spécificité tessinoise avec quelques élus cantonaux et communaux.

Lire aussi: Mécomprendre la Chine