Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Jerusalem, 13 mai 2018.
© Lior Mizrahi

Lettre ouverte

«Nous, Juifs de Suisse, sommes inquiets»

OPINION. Alors que l’on célèbre les 70 ans de la création de l’Etat d’Israël, des Suisses juifs signent une lettre ouverte, initiée par un groupe de 15 personnes, pour exprimer leur inquiétude face à la politique du gouvernement actuel

L’Etat d’Israël fêtait lundi ses 70 ans. Sa naissance et son développement tiennent du prodige. Il a réussi à intégrer des populations juives de provenance, de langues et de cultures si différentes. Et cependant, nous sommes inquiets.

Des villes ont poussé, le désert du Néguev s’est transformé en champs cultivables et en jardins fleuris, l’eau de mer a été changée en eau potable! Et cependant, nous sommes inquiets.

Des industries ont vu le jour, la recherche médicale et la technologie de pointe placent le pays parmi les premiers. Le miracle israélien est là. Et cependant, nous sommes inquiets.

Liés à l’existence de l’Etat d’Israël

Nous, Juifs de Suisse, indéfectiblement liés à l’existence de l’Etat d’Israël, dont la légitimité est parfois remise en cause, sommes inquiets pour son avenir car:

  • Un Etat qui est en guerre avec certains de ses voisins, sans frontières internationalement reconnues, et avec une société civile profondément divisée, est un Etat qui restreint les perspectives d’un avenir serein pour ses enfants.
  • Un Etat qui occupe des terres de Palestiniens, s’y implante et dénie leurs droits, est un Etat qui institue une situation profondément injuste, peu respectueux des droits humains, en contradiction avec les idéaux de notre Tradition.

«Le 29 novembre 1947, l’ONU a voté la résolution 181 pour le partage de la Palestine en deux Etats.» Aujourd’hui, un Etat d’Israël et un Etat de Palestine côte à côte reste la solution pour établir la paix.

«Ces politiques israéliennes créent une réalité irréversible, celle d’un seul Etat»

C’est parce que David Ben Gourion a accepté le principe du partage qu’il a pu proclamer l’indépendance d’Israël. Rappelons les termes de la Déclaration d’indépendance: «L’Etat d’Israël […] veillera au développement du pays au bénéfice de tous ses habitants; il sera fondé sur les principes de liberté, de justice et de paix ainsi que cela avait été conçu par les prophètes d’Israël; il assurera une complète égalité sociale et politique à tous ses citoyens, sans distinction de religion, de race ou de sexe…»

Pour un Etat palestinien

70 ans après leur proclamation, ces paroles représentent notre espoir et notre vision pour l’avenir de l’Etat d’Israël. C’est pourquoi nous nous associons aux paroles de Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial: «Les comportements intransigeants et provocateurs des Palestiniens sont destructeurs. Mais il en est de même pour les plans d’annexion, poussés par des éléments de droite, et la construction de colonies juives étendues au-delà de la ligne de séparation. Au cours des dernières années, les implantations en Cisjordanie, sur des terres qui pourraient faire partie d’une négociation pour un Etat palestinien, ont continué de croître et de s’étendre. Ces politiques israéliennes, marquées par l’aveuglement, créent une réalité irréversible, celle d’un seul Etat.»

Nous faisons appel aux responsables des parties en présence afin qu’une politique volontariste mette fin à l’immobilisme actuel et que l’Etat d’Israël réponde aux attentes des Israéliens et de la grande majorité des Juifs du monde, en s’engageant, en paroles et en actes, vers une paix juste et durable négociée avec les Palestiniens.

La liste complète des signataires est accessible ici:

Daniel Halpérin

Barbara Vogt-Hornick

Viviane Armand-Gerson

Hélène Pour

René-Simon Meyer

Michel Borzykowski

Lise Lachenal

Dana Landau

Alon Plato

Massia Kaneman-Pougatch

Mladen Marko Weinberger

Kaneman Leo

Marcelo Kohen

Joël Goldstein

Anna Julia Elisabeth Johanna Flores

Laurent Condon

Leuchter Martine

Céline Rozenblat

Ruth Amos

Syla Chliamovitch

Marine Shiméona Barrot

Snaï Interlegator

Skolnik Liliane

Jacques de Haller

Biro Adam

Sylvia Nissim

Miriam Fridman Wenger

Jenny Rice

Ilan Lew

Marianne Fathi

Noémie Carmona

Shirley Suckow

Myriam Boussina

Yaël Ruta

Cécile Bossert Interlegator

Laurent Moutinot

Anita Weil-Benador

Karin Biro

Lydia Paineau-Lewertowski

Daria Michel Scotti

Bénédicte Amsellem-Ossipow

Sylvie Cohen Decrey

Michel Imhof

Nissim Ndiaye

Marc Lévy

Brandla Steinfeld

Denise Ruta

Hélène Gans

Didier Gans

Véronique Hayoun

Daniela Hersch-Tausky

Joachim Reichenthal

Dominique Belin

John Michael Intrator

Françoise Goldstein

Carole Bonstein

Oksana Wolfson

Janine Schorderet

Ilan Plato

Bertrand François

Ariane Dreyfus

Catherine Starkier

Jean-Michel Meyer

Cornelia Pechota

Layla Manville

Olivier Kahn

Al Goldstein

Daniel Kolakofsky

Michel Starkier

Raphael Meyer

Alicia Liengme Belozercovsky

Yves Magat

Nicolas Liengme

Denis Hayoun

Cristina Stein

Gabriel Barta

Olga Peganova

Raphael Ruta

Herbert Samuel Bonstein

Kerchenbaum Miriam

Naomi Vogt

Audrey Aumont

Marianne Schweizer

Susanna Lehmann

Denyse Dreyfus

William Ossipow

Cohen-Dumani Jacques

Zeki Ergas.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)