Opinion

L’aide à l’innovation doit tenir compte des enjeux de la société numérique

OPINION. Est-il réjouissant que de l’argent public favorise le développement d’une entreprise qui crée un outil pour un géant du web? La réponse est non, selon l’ancien président du Parti pirate suisse Alexis Roussel et le journaliste Grégoire Barbey

L’Etat doit-il investir de l’argent public pour aider de nouvelles entreprises à innover au profit des géants mondiaux de la technologie? A en croire un tweet du conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet, chargé du Développement économique, la réponse est oui. L’élu se félicite qu’une entreprise genevoise ait développé un projet intimement lié à la messagerie Gmail de Google. «L’écosystème genevois est propice aux start-up», se vante-t-il sur le réseau social.

Ce petit tweet d’apparence anodine n’en est pas moins révélateur d’une certaine conception largement partagée de l’économie au niveau politique. Innovation, technologie, start-up… autant de buzzwords qui, s’ils sont réunis dans une même phrase, sont censés démontrer à quel point le politicien qui les manie est en phase avec les enjeux de notre époque. Rien n’est pourtant moins sûr.