Nos regards se tournent pleins d’inquiétude vers l’Afghanistan. Nous ressentons de la compassion pour les gens qui vivent dans ce pays et qui font désormais face à un avenir incertain – les femmes et les filles en particulier. Ils ont besoin d’aide et de soutien. La Suisse – comme tous les pays dans lesquels les droits humains sont respectés – se doit de réagir. La question n’est donc pas de savoir si nous devons faire quelque chose, mais quoi. Des voix s’élèvent pour exiger un accueil humanitaire direct d’un grand nombre d’Afghans, qui devraient être évacués le plus vite possible et amenés en Suisse. Des milliers d’Afghanes et d’Afghans devraient en outre être accueillis rapidement dans le cadre d’une opération de réinstallation.