Léa et Mélanie ont 19 ans et une grosse soif d’ailleurs. Leur maturité en poche, elles vont enfin partir pour ce grand voyage en Asie dont elles rêvent depuis plusieurs années. Le programme? Vietnam, Cambodge et Birmanie. Des kilomètres de bus à travers des paysages inouïs, des plages désertes, des montagnes magiques. Le chaos des villes. La chaleur des tropiques. Et les rencontres, essentiellement des backpackers comme elles, mais aussi des locaux, comme ces responsables d’un centre culturel où les deux jeunes filles ont projeté de travailler.

Le tiers séparateur

Bref, le scénario parfait pour s’ouvrir l’esprit et sceller une amitié. Sauf que, peu avant le départ, Léa a rencontré Samuel. Et rêve d’associer son chéri au projet. Pas tout le temps, non. Juste quelques semaines, en fin de voyage… A vrai dire, la nouvelle de sa venue se concrétise vraiment pendant le périple et braque Mélanie. Elle se sent délaissée, trahie. La réaction est forte, les autres amies, à Lausanne, sont averties. Levée de boucliers, Léa, la traîtresse, est clouée au pilori.

Les mêmes ailleurs

On peut comprendre la frustration de la jeune femme qui perd son alliée de virée. Mais on peut s’étonner aussi. Car, quelle est la fonction d’un voyage si ce n’est celle de s’émanciper et de sortir du furieux besoin de posséder? Se frotter au vaste monde vise précisément à échapper aux disputes de préau, non? De l’extérieur, on imagine naïvement que ces immersions dans des contrées éloignées obligent leurs auteurs à se dépasser autant qu’ils se déplacent. Ne dit-on pas des voyages qu’ils forment la jeunesse, sous-entendu, qu’ils apportent un supplément de sagesse? Oui, mais non. On doit bien constater – c’est moins une défaite qu’un fait –, que la plupart des travellers au long cours reviennent tels qu’ils sont partis. Ni mieux, ni moins bien, juste inchangés.


Nos précédentes chroniques estivales

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.