La vie à 25 ans

L’amour n’a pas d’âge, sauf si vous êtes une femme

OPINION. En dévoilant sa nouvelle romance avec une femme grisonnante, au début du mois, Keanu Reeves a été célébré comme un héros féministe. Réaction typique d’un monde où les femmes plus âgées dans le couple restent une anomalie, estime notre chroniqueuse

Interro surprise: que savez-vous de Keanu Reeves? Personnellement, qu’il était la star de Point Break et Matrix. Que son prénom se prononce «Ki-ya-nou» – une vraie bravade phonétique. Et qu’il a une nouvelle copine.

Vous étiez forcément au courant: depuis que l’acteur de 55 ans s’est rendu au gala Art + Film au bras d’Alexandra Grant, les réseaux sociaux n’ont cessé de s’extasier. Parce que Keanu reste habituellement discret sur sa vie amoureuse, mais surtout parce que l’exception en question, une artiste et amie de longue date…, a les cheveux gris.

Choc. Ravissement général. «Bien sûr que Keanu est en couple avec quelqu’un de son âge. C’est un homme bien», tweetait l’autrice américaine Britt Hayes. Alors que les stars d’Hollywood nous ont habitués à des conquêtes tout juste sorties de l’adolescence – un internaute a calculé l’âge moyen des compagnes de DiCaprio, il n’atteindrait pas 23 ans –, Keanu Reeves fait figure d’anomalie.

L’ironie, c’est que Grant a en réalité 46 ans, c’est-à-dire toujours neuf de moins que l’acteur. Pas de quoi lui offrir un pin’s. Et d’ailleurs, pourquoi devrait-on lui décerner quoi que ce soit? Sans vouloir jouer les rabat-joie, avouez que c’est plutôt fou d’applaudir un homme juste parce qu’il sort avec une quasi quinquagénaire bien dans ses baskets – qui, pour le coup, ne pourrait pas passer pour sa fille.

Fou, mais symptomatique. D’un monde où de nombreuses femmes, célèbres ou non, ont encore l’impression d’avoir un Migros Data tatoué sur le bras, une quote-part séduction vouée à se tarir, cheveux blancs après cheveux blancs – j’en ai honte, mais je me surprends à scruter mes premières rides en me demandant si la personne que j’aime les aimera aussi.

Fraîche et disposée

D’autant que, et j’enfonce une porte ouverte, la vision classique du couple reste celle d’un homme mûr avec une femme jeune, fraîche et disposée à jouer au trophée. Préhistorique. Pourtant, renverser les paradigmes, c’est s’attirer des regards interloqués, voire méfiants… et ce, même avant 30 ans.

Une amie d’enfance, en couple avec un garçon de six ans son cadet, m’a confié avoir eu du mal à parler de leur différence d’âge – et n’avoir pas échappé à la fameuse blague de la cougar. Pourrait-on en finir avec ce terme, qui évoque soit une prédatrice sexuelle, soit une bourgeoise désespérée? Comme si la relation ne pouvait être ni saine ni réciproque. D’autres ont émis la crainte qu’elle désire des enfants avant lui et qu’il se retrouve ainsi «coincé». Alors que cette décision, commune, n’appartient qu’à eux.

Lire aussi: Dans le cercle (vertueux) des cougars

Résumons: soit la femme plus âgée doit remercier celui qui a bien voulu d’elle, soit on lui prête des intentions machiavéliques. «L’amour n’a pas d’âge», dit-on? Oui, enfin, ça dépend pour qui.


Chronique précédente

Les enfants des années 90, les derniers des nostalgiques

Publicité