Pour lire cette chronique, un tour sur Palais-du-parlement.ch s’impose. Vous y explorerez le Palais fédéral dans ses moindres recoins. En son sein, ne manquez pas la salle du Conseil des Etats, qui offre d’imprenables rayons de soleil se frayant un chemin à travers les rideaux de dentelle saint-galloise. Pour entretenir le mythe, nous prétendrons ici que l’astre du jour éclaire les décisions de la chambre des cantons, quand sa voisine surchauffe sous sa chape de lumière artificielle.

Lire aussi: Modeste et spectaculaire: le double jeu du Palais fédéral