Les dernières élections au parlement ont vu une vague verte sans précédent, montrant clairement la volonté du peuple suisse de voir les choses changer. Alors que les quotas sont atteints pour voir un·e parlementaire vert·e·s accéder au Conseil fédéral, et qu’une candidate forte se profile, Regula Rytz, le PLR et le PDC refusent même de la rencontrer. Les raisons invoquées sont qu’il est trop tôt, qu’il ne faut pas se précipiter, et que la formule magique actuelle est nécessaire pour la stabilité du pays et a montré son succès. Nous trouvons ces propos déplacés dans un contexte où la montée des Vert·e·s ne résulte pas d’un effet de mode, mais d’une urgence environnementale sans précédent.

Lire aussi:  Un groupe du Centre en quête d’identité boude Regula Rytz

L’urgence de réformer

Alors qu’il est urgent de réformer nos sociétés en profondeur pour répondre à ces défis et intégrer la préservation de la biodiversité et la baisse des émissions de gaz à effet de serre au cœur des politiques – des sujets sur lesquels la politique suisse a, jusqu’à présent, échoué – il faudrait donc, à en croire certain·e·s politicien·ne·s, attendre encore plusieurs années. Les partis qui veulent prendre leur temps sont aussi ceux qui votent contre les nouvelles législations environnementales. Selon une étude Ecorating portant sur les cinq dernières années au Conseil national, l’UDC a voté à 94% contre des objets environnementaux et le PLR à 69%. Au contraire, ceux qui soutiennent la protection de l’environnement sont les Verts, à 98%, les socialistes à 97%, les partis évangélique suisse et du travail à 95%, les Vert’libéraux à 91% et le PBD à 65%. Le PDC est entre deux avec 54% de votes favorables. Il est donc particulièrement inique d’exclure du Conseil fédéral le parti qui par ses votes est le plus enclin à amener le changement nécessaire.

Nous demandons aux parlementaires fédéraux de voter en connaissance de cause et non pas sur la base de mots d’ordre partisans

Alors que la crise climatique occupe le devant de la scène sans même motiver les politiques de transition à la hauteur des immenses défis soulevés, l’urgence de la situation concerne tout autant la crise de la biodiversité, pour laquelle il est utile de rappeler quelques chiffres. Après des appels répétés à mieux préserver la biodiversité depuis des décennies, le panel intergouvernemental sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) vient cette année de tirer bruyamment la sonnette d’alarme, dénonçant un taux d’extinction d’espèces 10 à 100 fois supérieur (ou plus) aux dix derniers millions d’années. Pour les seuls vertébrés, 680 espèces ont disparu depuis le XVIe siècle, dont plus d’une vingtaine en Suisse, et 25% des espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction à l’échelle mondiale, dont plus de 10% des insectes et 40% des amphibiens. En cause, le fait que plus de 65% des écosystèmes ont été significativement modifiés par l’action humaine, par la dégradation des habitats et la préhension des ressources naturelles. Une espèce disparaîtrait ainsi déjà toutes les vingt minutes sur la planète en raison de notre gestion catastrophique de la nature, et chaque extinction est irréversible. Le changement climatique ne fait et ne fera qu’accentuer le problème.

Respect des jeunes générations

En Suisse aussi, 51% des espèces sont directement ou potentiellement menacées, avec près de la moitié des 230 milieux naturels de Suisse qui ont vu leur qualité diminuer. La Suisse est donc loin d’être un pays exemplaire, et le Conseil fédéral a largement échoué à renverser cette dynamique. La biodiversité est pourtant essentielle au fonctionnement des sociétés humaines. Elle est à la base des écosystèmes et de notre survie. Elle fournit de nombreuses contributions, alimentaires (pollinisation), régulatrices (climat), protectrices (éboulements, avalanches), culturelles (bien-être, tourisme) ou sanitaires (médicaments). Peut-on dès lors vraiment «attendre» encore plusieurs années pour changer la politique fédérale en matière de protection de la biodiversité et du climat?

Par cette lettre, les signataires demandent aux parlementaires fédéraux de voter en connaissance de cause et non pas sur la base de mots d’ordre partisans. Compte tenu de l’urgence extrême de la situation, du droit à la vie inscrit parmi les droits fondamentaux protégés par la Constitution, du respect des jeunes générations qui se mobilisent pour leur avenir, et des nombreux engagements internationaux de la Suisse, cela signifie voter en faveur de l’environnement et pour l’élection d’un·e Vert·e au Conseil fédéral.


*Les signataires:

Antoine Guisan, Professeur - Université de Lausanne

Jean-Christophe Graz
, Professeur - Université de Lausanne

Martine Rebetez
, Professeure - Université de Neuchâtel

Edward Mitchell
, Professeur - Université de Neuchâtel

Irmi Seidl
, Professeure - Université de Zurich & WSL

Philippe Thalmann
, Professeur - EPFL

Jacques Dubochet
, Professeur honoraire, Université de Lausanne

Dominique Bourg
, Professeur honoraire, Université de Lausanne

Philippe Christe
, Professeur - Université de Lausanne

Luca Fumagalli
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Laurent Keller
, Professeur - Université de Lausanne

Cleo Bertelsmeier
, Professeure - Université de Lausanne

Stuart Lane
, Professeur - Université de Lausanne

Gretchen Walters
, Professeure - Université de Lausanne

Christian Kull
, Professeur - Université de Lausanne

Nathalie Chèvre
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Pascal Vittoz
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Annabelle Littoz-Monnet
, Professeure - Institut de hautes études internationales et du développement

Gérald Hess
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

David Giauque
, Professeur - Université de Lausanne

Marta Caraion
, Professeure - Université de Lausanne

Catherine Brandner
, Professeure - Université de Lausanne

Jean Kaempfer
, Professeur honoraire - Université de Lausanne

Marylène Lieber
, Professeure - Université de Genève

Blaise Genton
, Professeur - Université de Lausanne

Elisabeth Prügl
, Professeure - Institut de hautes études internationales et du développement, Genève

Grégoire Zimmermann
, Professeur - Université de Lausanne

Fabrice Brodard
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Oriane Sarrasin
, Maître assistante - Université de Lausanne

Pierre Maechler
, Professeur - Université de Genève

Phillip Engel
, Professeur - Université de Lausanne

Sven Bacher
, Professeur - Université de Fribourg

Martin Schlaepfer
, Chargé de cours - Université de Genève

Marco Moretti
, Senior Scientist - Institut Fédéral de Recherche sur la forêt, la neige et le paysage WSL

Olivier Broennimann
, Scientifique permanent - Université de Lausanne

Oriane Sarrasin
, Maître assistante - Université de Lausanne

Jean-Paul Theurillat
, Directeur - Centre Alpien de Phytogéographie

Grégoire Mariethoz
, Professeur - Université de Lausanne

Christophe Lambiel
, Maitre d'Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Yann Vitasse
, Chercheur - Institut Fédéral de Recherche sur la forêt, la neige et le paysage WSL

Nicolas Wyler
, Conservateur - Conservatoire et Jardin Botanique de Genève

Alexandre Aebi
, Professeur - Université de Neuchâtel

Frederic Herman
, Professeur - Université de Lausanne

Ellen Hertz
, Professeure - Université de Neuchâtel

Laure-Emmanuelle Perret
, Senior Scientist - EPFL

Jonas Masdonati
, Professeur - Université de Lausanne

Maud Oïhénart
, Collaboratrice - Conservatoire et Jardin Botanique de Genève

Sergio Rasmann
, Professeur - Université de Neuchâtel

Eva Green
, Professeure - Université de Lausanne

Pascal Gygax
, Directeur de groupe - Université de Fribourg

Marion Fresia
, Professeure - Université de Neuchâtel

Francesco Panese
, Professeur - Université de Lausanne

Jean-Yves Humbert
, Privat-docent - Université de Berne

Alain Ausoni
, Maitre d'enseignement et de recherche - Université de Lausanne

Camille Christe
, Adjointe scientifique - Conservatoire et jardin botaniques de la Ville de Genève

Ralph Thielen
, Collaborateur scientifique - Info Flora Genève

Othmar Müntener
, Professeur - Université de Lausanne

Philippe Clerc
, Conservateur - Conservatoire et jardin botaniques de la Ville de Genève

Claire Jaquier
, Professeure - Université de Neuchâtel

Erwin Urmi
, Oberassistant - Université de Zurich

Nathalie Vuillemin
, Professeure - Université de Neuchâtel

Christian Bréthaut
, Professeur - Université de Genève

Thomas Kiebacher
, Chercheur - Université de Zurich

Jean Mariaux
, Conservateur - Musée d'Histoire Naturelle de Genève

Louis-Felix-Bersier
, Professeur - Université de Fribourg

Erica Van de Waal
, Professeure - Université de Lausanne

Yuko Ulrich
, Maitre Assistante - Université de Lausanne

Daniela S. Jopp
, Professeure - Université de Lausanne

André Mach
, Professeur - Université de Lausanne

Ola Söderström
, Professeur - Université de Neuchâtel

Tanja Bellier-Teichmann
, Chercheuse - Ecole la Source

Anik Debrot
, Maître-Assistante - Université de Lausanne

Lionel Monod
, Chargé de Recherche - Musée d'Histoire Naturelle de Genève

Yamama Naciri
, Conservatrice - Conservatoire et jardin botaniques de la Ville de Genève

Koorosh Massoudi
, Maître d’enseignement et de recherche - Université de Lausanne

Pascal Moschler
, Conservateur - Muséum d'histoire naturelle de Genève

Jérôme Meizoz
, Professeur - Université de Lausanne

Irene Maffi
, Professeure - Université de Lausanne

Roberto Baranzini
, Professeur - Université de Lausanne

Sascha Nick
, Chargé de cours - Université de Lausanne

Yohan Ariffin
, Professeur - Université de Lausanne

Bernard Burnand
, Professeur honoraire - Université de Lausanne

Antje Horsch
, Professeure - Université de Lausanne

François Allisson
, Maître d'enseignement et de recherche - Université de Lausanne

Patrick Haack
, Professeur - Université de Lausanne

Isabel Baumann
, Research Associate - Zurich University of Applied Sciences

Christophe Imperiali
, Professeur - Université de Neuchâtel

Augustin Fragnière
, Collaborateur scientifique - Université de Lausanne

Christian Staerklé
, Professeur - Université de Lausanne

Nicolas Guex
, Maître d’Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Nadir Alvarez
, Conservateur en chef - Muséum d’Histoire Naturelle de Genève

Stéphanie Ginalski
, Maitre d'Enseignement et de Recherche - Université de Lausanne

Felix Gugerli
, Senior Scientist - Research Institute WSL

Bernard Landry
, Chargé de recherche et collections - Muséum d'histoire naturelle

Bettina Schaefli
, Professeure - Université de Berne