L’armée israélienne indique ce mardi matin avoir tué 15 membres de groupes armés palestiniens du Hamas et du Djihad islamique dans la bande de Gaza, où elle a mené 130 frappes en riposte à des tirs de roquettes sur l’Etat hébreu, par la voix de son porte-parole, Jonathan Conricus. «Nous sommes dans la phase initiale de notre [attaque] contre des cibles militaires. Nous sommes prêts pour une escalade.» Car les salves de roquettes tirées depuis Gaza constituent «une agression grave à l’encontre d’Israël, à laquelle nous ne pouvons pas ne pas répliquer», ajoute-t-il. Pour Tsahal, «toutes les options sont désormais sur la table, y compris une opération terrestre», rapporte le Jerusalem Post, cité par Courrier international.