Ses cris déchirent la nuit, en vain, le voisin d’au-dessus tabasse sa femme. Qu’y puis-je? Ces appels au secours ne font que rebondir sur la paix de mon sommeil. Mais si mon fils se faisait taper dessus par un élève, j’attaquerais derechef en justice la direction de son école. Deux scènes, deux attitudes opposées. Serait-ce une question de lien ou de fierté, de sens de la famille ou de sens civique? Faut-il se réveiller? Depuis sept mois le monde est aux abois car la guerre menée par la Russie pourrait dégénérer en un conflit mondial. Quid du Caucase Sud où depuis deux ans l’Azerbaïdjan bat à mort et sans scrupule l’Arménie voisine? Que fait l’Occident? Les élus sont-ils si pleutres que les enjeux énergétiques et économiques les lieraient aux assassins plutôt qu’aux valeurs humaines?