Les réseaux sociaux deviennent un torrent de boue. Intervenir sur certains sujets revient à s’exposer à l’insulte et aux invectives. Dans le débat numérique, on ne dit plus «je ne suis pas d’accord avec toi», mais «ton argument ne vaut rien et toi pas grand-chose».