La mondialisation a accéléré la calamité de la pandémie mais elle fait également partie de la solution pour l’éradiquer. Par exemple, les vaccins ne pourront être découverts sans redoubler la collaboration internationale en matière de recherche scientifique. Au-delà des défis sanitaires immédiats, les Etats devront travailler de concert pour répondre aux nombreux défis mondiaux actuels. Après le Covid-19, l’élan, c’est de penser le changement. Par exemple, comment mieux produire, consommer et voyager? Comment concilier certains principes (la sécurité des travailleurs, le respect de l’environnement ou la protection des données, par exemple) et la prospérité ou les profits? Ces questions se posent autant au niveau local qu’international, et dans toutes les strates générationnelles.

Lire aussi: Le coronavirus met les revues scientifiques sous pression