Je me souviens de ma première note insuffisante. J’étais à l’école primaire et me suis mise à pleurer. Je n’avais pas juste mal compris une leçon, j’étais nulle. Du moins, c’est ce que j’ai ressenti. Cela ne m’a heureusement pas empêchée de vivre une scolarité épanouie.