Des malentendus, l’ignorance mutuelle et la manipulation politique accentuent un fossé entre les urbains de plus en plus écologistes et la majorité des agriculteurs. Ne nous trompons pas, l’ennemi n’est ni celui qui répand les pesticides ni celui qui veut en interdire l’usage.