On le sait, et beaucoup s’en plaignent: face au nombre restreint de doses actuellement disponibles en Suisse, l’Office fédéral de la santé publique exhorte la population à la patience. Le vaccin à large échelle viendra, et autrement dit, comme dans la fable Le Lièvre et la Tortue: «Rien ne sert de courir; il faut partir à point.» Comme quoi Jean de La Fontaine, dont on fêtera le quadricentenaire de la naissance l’été prochain, avait posé il y a bien longtemps les dilemmes auxquels les gouvernements du monde entier sont «aujourd’hui confrontés […] face à une épidémie qui fait rage et à l’apparition de variants a priori plus contagieux», dit l’Agence France-Presse (AFP).