L’Etna, célèbre volcan situé tout près de la ville portuaire italienne de Catane sur la côte Est de la Sicile, a connu ce mardi une nouvelle éruption, spectaculaire mais sans danger. Elle a entraîné une pluie de petites pierres et de cendres sur cette ville dont l’aéroport a été fermé. La société gestionnaire de cette infrastructure a expliqué que la piste devait être nettoyée et remise en état, et qu’une cellule de crise se réunirait ce mercredi 17 février.

L’affaissement d’une partie du cratère au sud-est du volcan a provoqué un débordement et un glissement de lave le long de la paroi occidentale, qui est toutefois sans risque pour les villages habités à proximité, a précisé aux agences de presse un responsable de l’Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV).