Sur les réseaux

L’Eurofoot s’écoute sur Couleur3

Sur les ondes de la radio, le duo Charles Nouveau et Fantin Moreno commente en direct les performances de la Nati sur un ton décalé

Ce soir, le football passe à la radio? Non, il n’y a pas d’erreur. Depuis le début de l’Eurofoot, l’animateurs Fantin Moreno et l’humoriste Charles Nouveau commentent en direct les matchs de la Suisse sur les ondes de Couleur3. Au gré des «passements de jambes» et des corners ratés, les deux compères alignent des «footaises» et deux trois autres remarques sensées sur le jeu. Prenant le contre-pied des commentaires traditionnels, pas toujours très excitants, la formule a déjà convaincu nombre de «spectateurs» de couper le son de leur téléviseur. Samedi après-midi, le duo animera la rencontre face à la Pologne pour une qualification en quart de finale.

S’accorder des libertés tout en restant informatif? Le concept séduit. Sur la page Facebook de Couleurs 3, les internautes applaudissent des deux mains. «1-0 pour les présentateurs suisses», plaisante Damien Charmillot. «J’adore vous écouter, s’enthousiasme Jean-Luc Démolis. Je mets l’image, je coupe le son de la TV et je mets vos commentaires. Il y a un décalage de 10 secondes mais pas grave. Avec ma femme, on est mort de rire, d’habitude elle s’endort mais pas avec vous, c’est top!» David Dessolles, lui, prétend avoir trouvé la parade au décalage – qui dépend en réalité de la qualité de diffusion de l’opérateur: «Je me permets un petit conseil: si vous mettez votre box TV internet en pause, il y a moyen de décaler de quelques secondes afin de pouvoir ajuster les images et les commentaires.»

Dimanche dernier, lors du match contre la France, Charles Nouveau et Fantin Moreno n’ont pas boudé leur plaisir: léthargie en deuxième mi-temps, arbitre bigleux, maillots déchirés, pelouse éventrée et ballon percé. Entre deux actions, les deux compères se glissent dans la peau des présentateurs français, se mettent à parler en espagnol, cumulent les lapsus ou se renvoient des vannes bien pensées. Le tout dans une ambiance survoltée grâce au public, une quarantaine de personnes invitées dans le studio d’enregistrement. Jingles et bruitages en prime.

Humour piquant

«Attention ça s’excite, Lichtsteiner dans les 16 mètres, quelqu’un a crié penalty dans le public. Quelle mauvaise foi!» commente, hilare, Fantin Moreno, animateur de la chaîne à l’origine du projet. Décalé, piquant, le punch des animateurs est communicatif. A tel point que même les récalcitrants du ballon rond finissent par s’y mettre. «Encore merci à l’équipe, j’ai réussi à faire voir un match de l’équipe de France à un anti-foot qui a fini par me dire «si on avait des commentaires comme ça tout le temps je regarderai les matchs plus souvent», commente Camille Tuaillon. «Vous n’aimez pas le foot? Détrompez-vous vous allez vous régaler avec Couleur 3!», renchérit encore une internaute.

Le plus: des vidéos Facebook live

A la mi-temps et en fin de match, les deux complices font le point sur Facebook Live. Pour Yves Demay, chef d’antenne de Couleur 3, l’opération est réussie. «On avait déjà tenté l’expérience lors de précédentes coupes du monde où la Suisse s’était qualifiée, explique-t-il. Cette année, notre présence sur les réseaux sociaux est renforcée. Les vidéos Facebook Live ont d’ailleurs explosé les scores: plus de 150 commentaires en moins d’une minute lors du match Suisse-France.» Le prochain pari? Faire venir des joueuses de l’équipe suisse dans les studios. En tant que consultantes bien sûr.

«Dans mon premier sketch, je me moquais des commentateurs sportifs. J’ai compris plus tard, lorsque je me suis retrouvé à leur place, que ce n’était pas si facile», raconte Charles Nouveau, chroniqueur radio qui commente aussi «pour de vrai» des championnats internationaux sur la chaîne Teleclub.

D’ici à samedi, le joyeux duo promet de «monter en puissance comme la Nati» et d’apprendre à prononcer tous les patronymes des joueurs polonais. Avec peut-être quelques shots de vodka. Hop Suisse!


Suisse-Pologne: samedi à 15h sur RTS2 et sur Couleur 3

Publicité