Notre géographie mentale est en crise, nous ne savons plus à quelle représentation du monde nous vouer. Quels mots employer pour décrire celui-ci, tel qu’il est et non pas tel que nous le voudrions? Multipolaire ou unipolaire? Divisé en deux blocs étanches ou en proie à un dangereux éclatement? L’invasion de l’Ukraine a bouleversé nos repères de géopolitique culturelle. Retour en arrière ou saut dans l’inconnu, nul ne sait. Mais une chose est sûre: les lignes de fracture sont bien plus anciennes.