Revue de presse

L’hystérie croissante autour de la figure de Greta Thunberg

Elle est partout. On l’admire pour son engagement. Mais la jeune militante suédoise pour le climat agace aussi profondément certains commentateurs, heurtés par cette fanatisation de l’enfance

Greta qui déclenche des «émotions faciles» et fait du coup pleurer Jacques Dubochet à Lausanne. Greta au Forum de Davos, Greta en train, Greta en bateau. Greta au seuil de l’«icône» transatlantique définitive… Greta par-ci, Greta par-là, scrutée sous toutes les coutures par les médias du monde entier. Greta, jeune égérie de la lutte contre le réchauffement climatique qui a mis le cap sur New York ce mercredi à bord d’un voilier de course zéro carbone, skippé par un membre de la famille princière monégasque. Greta dont on salue l’admirable engagement… Mais n’en fait-on tout de même pas un peu trop autour de la miss Thunberg, désormais tresses au vent sur l’onde océanique et buzz permanent sur la Toile?


Lire aussi: