La confiance est souvent mise en avant comme une pièce maîtresse de tout système politique et administratif. Déjà au stade de l’élection, le candidat appelle de ses vœux la confiance de ses électeurs. L’élire, c’est partager ses promesses et croire en sa capacité à les réaliser. Puis, cette réalisation passe nécessairement par la confiance de l’administré dans le système, afin que l’administration puisse bénéficier des moyens suffisants pour exercer ses activités. Cela impose de démontrer au citoyen que ses deniers sont bien utilisés et que l’action menée par l’Etat s’impose.

Lire notre dossier: L'affaire Maudet