Confrontés à une deuxième vague en forte accélération, de nombreux citoyens en Europe et aux Etats-Unis expriment leurs inquiétudes quant aux répercussions sociales et économiques de la pandémie mondiale de Covid-19. Depuis une quinzaine d’années, ces mêmes insécurités économiques sont au cœur de la vague national-populiste de droite qui touche de nombreux pays occidentaux, qu’il s’agisse du succès du Rassemblement national de Marine Le Pen en France, de la montée de la Lega de Matteo Salvini et des Fratelli d’Italia de Giorgia Meloni, de l’émergence de l’Alternative für Deutschand outre-Rhin, de l’Union démocratique du centre en Suisse ou de l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche en 2016.

Qu’en est-il des inquiétudes produites par la pandémie actuelle? Dans le cadre d’une enquête comparative réalisée au mois de septembre, nous avons interrogé des échantillons nationaux représentatifs dans quatre pays européens (France, Allemagne, Italie et Suisse) et aux Etats-Unis*. Nous avons mesuré le niveau des inquiétudes socio-économiques liées à la pandémie de Covid-19, pour l’économie nationale et le chômage**. Les personnes ont également été interrogées sur un ensemble de questions politiques, et sur leur intention de vote dans l’hypothèse d’une élection nationale.