D'abord strictement liés à un indice boursier, les fonds de placement ETF – pour Exchanged Traded Funds – se sont diversifiés, s'arrimant à des matières premières ou des cryptomonnaies.

Le Temps consacre un dossier spécial à un véhicule d'investissement dont le succès ne se dément pas.

Le marché des ETF connaît un essor important depuis plusieurs années dans toutes les régions du monde. En Europe, les encours sous gestion ont dépassé les 1300 milliards d’euros début août, et affichent un taux de croissance stable de 15% par an depuis dix ans. Il ne s’agit pas d’une mode passagère, mais d’un phénomène durable que nous pouvons expliquer à travers plusieurs tendances de fonds. En premier lieu, nous observons que toutes les typologies d’investisseurs utilisent davantage les ETF pour des usages variés. En effet, les ETF ne sont plus considérés seulement comme un outil de trading et d’accès au marché, mais également comme un moyen d’investir sur le long terme. Les investisseurs deviennent de plus en plus exigeants au regard de la qualité de l’instrument et des services associés fournis par l’émetteur. Ils souhaitent que l’accent soit mis sur l’innovation dans la conception des produits et sur la personnalisation de l’approche.