Ce reset américano-russe de Genève sera-t-il le bon? Voilà plus d’une décennie que Washington et Moscou vont de rendez-vous manqués en fâcheries aux conséquences parfois dramatiques pour la paix mondiale et l’ordre démocratique. Joe Biden sera le quatrième locataire de la Maison-Blanche à se confronter à l’inamovible Vladimir Poutine. C’est aussi, a priori, le moins disposé à transiger avec le président russe.