Les experts internationaux récemment dépêchés en Chine pour enquêter sur les origines de la pandémie de Covid-19 «dévoilent» ce mardi le détail de leurs conclusions, qui privilégient la transmission via un animal intermédiaire, sans que celui-ci puisse être identifié à ce stade, annonce l’Agence France-Presse (AFP). Ce rapport conjoint des experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Chine fait suite à une mission sur les origines de la transmission du virus à l’homme, jugée extrêmement importante pour tenter de mieux lutter contre une possible prochaine épidémie, menée sur le terrain du 14 janvier au 9 février.