Emmanuel Macron est le premier président de la Ve République réélu en temps de guerre, et c’est un facteur qui va dominer son quinquennat. Dans tous les cas de figure, il continuera à mener la politique étrangère de son choix: même dans l’invraisemblable hypothèse d’une cohabitation à la Mélenchon, il conservera la direction de ce qui est un domaine réservé de l’Elysée.