Je ne sais plus où donner de la tête. Il y a trop. Beaucoup trop. L’inutile et l’insignifiant, ça peut faire du bien de temps en temps. Mais là, c’est l’overdose. Comment voulez-vous chroniquer tranquille quand tout devient n’importe quoi? Et inversement. Il y a tellement trop que je ne sais pas par où commencer. Allez, je me lance. En vrac, façon collage. Accrochez vos ceintures.

Jean-Marie Bigard est intéressé par la présidence de la République. Emmanuel Macron l’a appelé. Mais comme il n’avait pas son numéro, il l’a demandé à Patrick Sébastien. Parce que, Dieu merci, le président avait le numéro de Patrick Sébastien. On le sait, parce que Patrick Sébastien l’a raconté aux chaînes d’info en continu. Qui nous le racontent à leur tour en continu. Et sur Twitter. Forcément.