Le Dernier Secret devrait peut-être s’intituler «Fin de partie à l’Elysée». Difficile en effet, au fil de ce récit ciselé de Solenn de Royer consacré à l’ultime liaison extraconjugale de François Mitterrand, de trouver une quelconque résonance avec l’actuel palais présidentiel.