Ça n’a pas fait vieux avant qu’un internaute lambda, @Mrlbrl, ne le suggère sur Twitter: «Je propose de nommer ce drama planétaire le #GatesGate.» Stupéfaction au terme de cette nuit de lundi à mardi, au réveil, sur le Vieux Continent, car aucune nouvelle récente, mais strictement aucune, ne laissait présager le divorce d’un des couples les plus célèbres et les fortunés au monde. Mais oui, Bill et Melinda, comme Capri, c’est fini. Boum.

Et pourtant, il y avait peut-être un indice: Melinda Gates avait évoqué des tensions conjugales dans son livre The Moment of Lift, sorti en 2019. Donc – si vous n’êtes pas encore au courant, répétons la news qui secoue, que résume l’agence Reuters: après 27 ans de mariage, le milliardaire Bill Gates, le cofondateur de Microsoft et l’un des hommes les plus riches du monde (Forbes), et sa femme, Melinda Gates, ont annoncé lundi leur divorce. Mais ouf, disent les médias soulagés, ils continueront à travailler ensemble au sein de leur fondation, l’une des plus puissantes du globe. Oui…