Pour une fois, le coronavirus apporte une bonne nouvelle: il n’aura pas eu la peau de sœur André! Une coriace, sœur André… Au mois de janvier de cette année, elle avait été testée positive au covid, et à peine un mois plus tard elle est guérie, annonce Var-Matin. L’histoire serait banale si de son vrai nom Lucile Randon, en religion sœur André donc, n’était pas née (protestante) le… 11 février 1904 à Alès, dans le Gard. Elle fête ainsi ses 117 ans ce jeudi. Excusez du peu.

Aveugle, sœur André (du prénom de son frère aîné, né en 1892) est la doyenne officielle des Français, mais aussi doyenne d’Europe et vice-doyenne de l’humanité, derrière la Japonaise Kane Tanaka, née le 2 janvier 1903. Le quotidien niçois précise qu’en son foyer pour le troisième âge à Toulon, sœur André, «tout sourire, […] dégustera sans doute une omelette norvégienne, son dessert préféré». Que les autres résidents «l’applaudiront chaleureusement, avant que la direction de l’établissement ne lui organise une visioconférence avec les membres de sa famille, puis avec le maire de Toulon.»