Il est rare que les ministres aient trente ans d’avance sur leur opinion publique. A son corps défendant, c’est donc un bel hommage que vient de rendre la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats, chambre réputée la plus conservatrice, au courage de l’ancienne présidente de la Confédération et ancienne ministre de la Santé Ruth Dreifuss. Comme son homologue du Conseil national en avril dernier, à Berne, la commission de la chambre haute souhaite lever l’interdiction du cannabis et revoir entièrement la réglementation relative à sa culture, à sa production, à son commerce et à sa consommation.