En 1978, trois ans après la fin de la guerre du Vietnam, Michael Cimino racontait dans le virtuose Voyage au bout de l’enfer comment ce conflit insensé avait terrassé une génération de jeunes Américains. Deux ans auparavant, Alan J. Pakula avait retracé dans Les Hommes du président le scandale du Watergate et l’enquête de Bob Woodward et Carl Bernstein. Et dans la même logique de capitaliser à chaud sur le réel, Kathryn Bigelow racontait en 2012 la longue traque qui avait abouti à l’assassinat d’Oussama ben Laden par la CIA alors qu’il se terrait au Pakistan.