Revue de presse

Des milliards de criquets voraces créent une situation apocalyptique dans la Corne de l’Afrique

L’invasion de ces insectes phytophages depuis le mois de décembre sur l’est du continent aggrave une situation climatique déjà extrême, présageant d’une éventuelle famine en Ethiopie, en Somalie, au Soudan, en Ouganda et au Kenya. La FAO sonne l’alarme

Impressionnante, l’image ci-dessus est sans équivoque: des essaims de criquets d’une ampleur historique, totalisant plusieurs milliards d’insectes, dévastent depuis plusieurs semaines de larges zones d’Afrique de l’Est, à la suite de variations climatiques extrêmes qui pourraient s’avérer catastrophiques pour une région déjà frappée par la sécheresse et les inondations.


Lire aussi:


Ceux qui s’en souviennent parlent de 1961… Depuis soixante ans, cette invasion serait ainsi une des pires que la Corne de l’Afrique ait vécues, mais il y en a eu bien d’autres, comme le montrait en 1988 un passionnant reportage de Frédéric Blassel dans le Journal de Genève et la Gazette de Lausanne. Il s’agissait alors, tout comme aujourd’hui, de «milliards de locustes qui pèsent deux grammes et mangent chaque jour autant, laissant derrière eux une terre nue comme au premier jour». Aujourd’hui comme hier, «la taille d’un seul essaim» couvrirait celle du Luxembourg tout entier, relate Le Figaro, via l’AFP.