Eloge de la fuite: si ce titre n’était pas déjà pris, il s’étalerait à merveille sur le ciel mauve de la couverture du livre de Mirion Malle. Tous les éléments de l’histoire y figurent: Montréal sous la neige, Cléo dans la lumière avec ses cheveux bicolores – comme son cœur – et en chemisier rouge passion, des mains de femmes sur le point de l’étreindre. Au fond, dans la pénombre du crépuscule, gobé par les ténèbres, un homme la fixe – c’est Charles, impuissant à retenir celle qui partage sa vie.