Après quatre séries de débats consacrés à la justice internationale, aux addictions, à l'Afrique, et à la sécurité, c'est au tour de Korine Amacher, professeure d’histoire russe et soviétique à l’Université de Genève, de donner la parole à celles et ceux qui ont consacré leur vie à étudier l’histoire, la culture, la littérature, l’art et les sociétés d’Europe centrale et orientale.

Notre dossier: Russie-Ukraine, archipel de la guerre

Comment la société russe peut-elle accepter l’agression de l’Ukraine, avec laquelle tant de liens, y compris familiaux, sont tissés? Mais où sont les Mères de soldats? Avec le retour des corps – les «cercueils de zinc» dont l’ouvrage éponyme de Svetlana Alexievitch sur le retour des soldats soviétiques morts en Afghanistan avait fait un symbole de l’émergence d’une opinion publique dans l’URSS tardive –, quelque chose va finir par bouger! Depuis le 24 février, ces questions alimentent les conversations amicales, les hypothèses sur l’évolution du conflit…