Opinion

Le monde perdu du Brexit

OPINION. Depuis le vote du Brexit, le monde a changé, souligne Ngaire Woods, fondatrice de l’école Blavatnik de politiques publiques de l’Université d’Oxford. Un Brexit dur relèverait d’un pari à haut risque pour les Britanniques

Des changements décisifs ont secoué le monde depuis que les électeurs britanniques ont décidé, en 2016, de quitter l’Union européenne. Aucun de ces bouleversements n’était alors aisément prévisible, mais ils n’en sont pas moins survenus et rendent absolument nécessaire, pour des questions de sécurité nationale, qu’un Brexit sans accord soit évité.

Trois évolutions, en particulier, ont créé pour le petit pays courageux qui voudrait parler en son seul nom un environnement plus hostile. Tout d’abord, les réglementations mondiales et le système fondé sur celles-ci ont été sérieusement affaiblis. Deuxièmement, la Chine n’apparaît plus comme le partenaire enviable du Royaume-Uni. Et troisièmement, les plateformes technologiques ont exposé une démocratie de plus en plus vulnérable, en Grande-Bretagne et ailleurs, à l’ingérence étrangère.