L’heure devrait être à l’union nationale. Les périls qui montent autour de nous exigent une concentration des forces, une définition agréée et précise de la menace à laquelle nous devons faire face, une véritable transparence et une grande discipline civique. La formule naguère magique qui dicte la composition du gouvernement devrait nous y pousser: presque toutes les forces vives du pays y sont représentées, ce qui devrait favoriser l’application d’une politique commune forte fondée sur un programme équilibré. Les hommes et femmes d’Etat devraient dépasser les querelles politiciennes pour faire front commun.