Revue de presse

La mort d’Armstrong, pionnier de la Lune, un secret à 6 millions de dollars

Le plus célèbre astronaute du monde aurait été victime d’une erreur médicale qui lui aurait été fatale en 2012. Ce sont des documents anonymes parvenus cette semaine au «New York Times» et au «Cincinnati Enquirer» qui le disent

Lorsque Neil Armstrong meurt en août 2012, c’est officiellement de complications après une opération cardiovasculaire. Sept ans après, cependant, on découvre que les circonstances dans lesquelles il a disparu semblent plus troubles. C’est le New York Times (NYT) qui a rapporté mardi avoir reçu par courrier anonyme pas moins de 93 pages de documents. Ceux-ci révèlent un litige entre la famille de l’astronaute qui le premier a mis le pied sur la Lune en juillet 1969 et le petit hôpital où il a été traité et opéré, dans l’Ohio. Le journal local, le Cincinnati Enquirer, a également reçu ces documents.

Notre dossier du jubilé: Apollo 11, la fabuleuse odyssée