C’est l’un des mots les plus souvent associés à la finance durable, et qui pourrait largement décider de l’avenir de ces investissements censés faire du bien. Le greenwashing doit être combattu, pour écarter les confusions, exagérations et bons vieux mensonges qu’il colporte. Problème: il n’existe pas de définition légale de l’écoblanchiment, ce qui complique un peu cette bataille. Dans un projet de réglementation vu par le Financial Times, la Commission européenne a établi une liste des termes les plus fréquemment utilisés pour vanter les effets présentés comme bénéfiques de divers produits sur l’environnement.