Nous, musulmans et juifs de Suisse, lançons un appel à la société et tout particulièrement à nos propres communautés: condamnons l’hostilité contre les musulmans ou les juifs, ainsi que toute forme de racisme, et luttons contre ces phénomènes! Objectif de notre appel: créer un climat de respect mutuel afin de nouer un véritable dialogue et ainsi renforcer la paix confessionnelle entre tous les habitants de ce pays.

En août 2014, les fédérations juives et musulmanes de Suisse ont publié une première déclaration commune contre la violence et pour la paix. Par la suite, des plateformes ont été établies pour favoriser le dialogue entre juifs et musulmans. En mai 2018, le premier Prix du dialogue des juifs de Suisse a été décerné, entre autres, à un rabbin et à un imam, pour honorer leur travail en faveur du dialogue. Ce dialogue est d’autant plus important à une époque où les rapports entre musulmans et juifs sont sous pression. Nous profitions de l’écho positif au Prix du dialogue pour publier une seconde déclaration commune.

Il est facile de mettre en avant les points communs. Pourtant, un véritable dialogue doit aussi évoquer ce qui nous sépare. Les préjugés mutuels peuvent entraîner méfiance, haine, violence entre musulmans et juifs. Il est important de contrer ces tendances avec détermination, qu’elles apparaissent parmi des juifs ou des musulmans ou encore dans la société en général. Voilà pourquoi nous condamnons toute hostilité contre les musulmans et contre les juifs, toute forme de racisme et de haine, notamment dans nos propres communautés. Renforcer le dialogue, c’est combattre ces tendances. C’est aussi pourquoi nous avons besoin de ce dialogue.

Voilà pourquoi nous lançons cet appel aux musulmans et juifs et à tous les habitants de ce pays:

Combattons vigoureusement toute hostilité contre les juifs et les musulmans et toute forme de racisme!

Acceptons et respectons autrui avec sa propre opinion, même quand nous ne la partageons pas.

Intensifions nos efforts afin de renforcer notre coopération et apprendre à mieux nous connaître.

Créons un climat de respect mutuel pour instaurer un véritable dialogue. C’est notre devoir en tant que juifs, musulmans et citoyens de ce pays.