C’est une lettre ouverte qui en dit long, à la fois sur la nécessité d’une vigilance renouvelée face à la menace islamiste et sur le dangereux sentiment d’impuissance qui mine la France devant le fléau de l’intolérance et du fanatisme.